« Schëttermarjal »

 

Classement du PAP « Schëttermarjal » dans le nouveau PAG.

Condensé.

Après la notification du vote du PAG (Plan d’Aménagement Général) par la Ville de Luxembourg le 05.05.17, le Syndicat d’intérêts locaux de Kirchberg (SILK), ainsi qu’une panoplie d’autres intervenants ont introduit un recours auprès du Ministre de l’Intérieur. Leurs objections concernaient principalement :

  • L’intégration dans le périmètre du PAP (Plan d’Aménagement Particulier) des surfaces de déclivité importantes, non viables et situées en zone forestière ;

  • L’étude incomplète de la SUP (Strategische Umweltprüfung : étude environnementale) qui a même partiellement été réalisée par un bureau ne possédant pas d’homologation ;

  • La densité de logements démesurée dont il ne pourra jamais résulter une urbanisation à échelle humaine avec une âme de quartier ;

  • Un accès et une sortie à sens unique pas aptes à reprendre une telle densité de trafic supplémentaire générée par cet accroissement de population.

  • En résumé, les intervenants plaident pour une réduction substantielle de la densité de logement, permettant une urbanisation à échelle humaine, redonnant une âme au quartier, et permettant aux personnes qui y vont vivre de se sentir bien.

Dans son mémoire de réponse du 12.10.17, le ministre de l’Intérieur a effectivement réduit le périmètre du PAP en y enlevant les surfaces en forte déclivité, et en diminuant légèrement les paramètres de densité de logements. Le ministre n’a pas donné de suites aux autres arguments formulés dans ce recours.

Ainsi le CUS (Coefficient d’Utilisation du Sol) est passé de 0,82 à 0,80 ce qui ramène la surface construite brute à 58.160 m2, alors que le solde du PAP antérieur (Willy Hein) n’était plus que de 48.000 m2 ;

Le paramètre de la DL (Densité de Logement) est passé de 60 à 57 logements par hectare brut, ce qui permet la construction pour toute la zone de 414 logements.

La zone construisible a été divisée en deux parties égales, l’une classée en PAP donc pouvant être viabilisée directement, tandis que l’autre en ZAD (Zone d’Aménagement Différé) reste en attente jusqu’à ce qu’un besoin de logements sera constaté et pourra par la suite être reconvertie en PAP avec les paramètres indiqués dans le PAG.

Aux yeux des intervenants, ces mesures sont un pas dans la bonne direction, mais sont beaucoup trop timides pour lui donner satisfaction.

Par la suite un recours collectif, pris par les résidences « Quartier Kirchberg » et Burlington I et II, a été introduit au tribunal administratif visant à annuler la décision du Ministre de l’Intérieur. Ce recours a été confié à l’étude d’avocats Krieger, spécialiste en la matière.

Parallèlement une plainte a été déposée à la commission européenne pour le non-respect de la législation de l’UE. Le projet a en effet pour conséquence de sacrifier l’un des derniers biotopes existants de la ville qui abrite dans son intérieur des espèces protégés par l’annexe II et IV de la Direction Habitat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close